Cette note stratégique résume les considérations clés inhérentes au contexte de la province du Nord-Kivu par rapport à la flambée épidémique du virus Ébola en RDC en août 2018. La province du Nord-Kivu possède six territoires : le Beni, le Lubero, le Masisi, le Nyiragongo, le Rutshuru et le Walikale. À cette date, des cas d’Ébola ont été confirmés dans le territoire de Beni et d’autres cas font l’objet d’investigations dans le territoire de Lubero ainsi que dans la province de l’Ituri voisine. Cette note stratégique porte spécifiquement sur le Grand Nord : soit les territoires de Beni et de Lubero au nord du Nord-Kivu constituant l’épicentre de la flambée épidémiquee. D’autres enquêtes participatives doivent être menées auprès des populations touchées, mais étant donné l’actuelle transmission du virus, la priorité a été accordée à la communication des considérations clées et des recommandations immédiates.

Cette note stratégique se fonde sur une étude rapide de la littérature grise publiée existante, des recherches ethnographiques professionnelles réalisées dans la RDC, des communications personnelles avec les agents administratifs et les autorités sanitaires dans le pays, et de l’expérience de précédentes flambées épidémiques d’Ébola. Cette note stratégique a été produite par Juliet Bedford avec l’aide de collègues de l’université d’Harvard et d’Anthrologica. Des contributions additionnelles ont été apportées par des collègues du Groupe d’Étude sur le Congo, du CNRS-MNHN de Paris, de l’Institut danois d’études internationales, de l’Institut de Recherche pour le Développement, de l’Institut Pasteur, de l’Institut d’Études du Développement, de la London School of Economics, de la London School of Hygiene and Tropical Medicine, de l’Université de New York, du Réseau Anthropologie des Épidémies Émergentes, de Rikolto, du Conseil de recherches en sciences humaines, de l’Université de Bayreuth, de l’université de Bâle, de l’université de Floride, de l’université de Gand, de l’Université de Melbourne et de l’Université du Sussex. La responsabilité de cette note stragégique revient à la Plateforme Social Science in Humanitarian Action.

Download